.
 


AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 nastasya + never let me go again.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nastasya Kovalenko
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 377 points : 917
célébrité : holland roden
crédits : clever love
MessageSujet: nastasya + never let me go again.   Dim 23 Mar - 16:33


never let me go again.
crédits img @tumblrholland roden.
✰✰✰

“NASTASYA ESFIR KOVALENKO
◗ prénom : nastasya, un prénom que sa mère a choisi. Plutôt étrange, quand on sait que cette dernière n'est pas russe mais bel et bien américaine. Elle trouvait important que sa fille porte les marques de son pays de naissance jusque dans son nom usuel. De toute manière, elle aimait ce prénom de base, il ne lui a pas fallu beaucoup de temps pour le trouver et obtenir l'approbation de son mari. Esfir est par contre un choix du père de la jeune Kovalenko qui, très attaché aux traditions, voulait donner à sa fille un petit souvenir de sa propre mère, décédée quelques semaines avant sa naissance. ◗ nom de famille : Kovalenko. un nom qui n'a rien de particulier en Russie, puisqu'il est porté dans de nombreuses régions et par des personnes qui n'ont rien en commun. Aux USA, par contre, impossible de passer inaperçue avec un nom pareil, ajouté au petit accent qu'elle a gardé de son pays natal. Nastasya en est plutôt fière, à vrai dire. ◗ surnom : C'est bien le problème. Avec un nom pareil, les surnoms ne sont pas franchement évidents. Elle déteste qu'on l'appelle Nana, elle trouve ça absolument horripilant. Le seul surnom qu'elle accepte sans une moue de désapprobation est Tasya, mais ils sont peu nombreux à l'appeler ainsi. ◗ âge : vingt-cinq ans. Et déjà beaucoup de responsabilités. ◗ date et lieu de naissance : 13 mai 1989 à Oulianovsk, Russie . aux derniers instants de la guerre froide. ◗ nationalité et origines : américaine et russe. Bien qu'elle soit de nationalité russe, Nastasya a pu obtenir une double-nationalité américaine grâce à sa mère, qui est elle une pure souche de la Caroline du Nord. Elle est très fière de ce privilège, bien que ces deux pays soient d'éternels ennemis... ◗ activité professionnelle : étudiante. après avoir obtenu un diplôme en communication en russie, elle a décidé de suivre une formation en deux ans ici, aux usa, pour devenir organisatrice d'événements, notamment de festivals et de mariages ◗ orientation sexuelle : hétérosexuelle. ◗ statut civil : célibataire. mais ce n'est pas si simple que ça. ◗ groupe : at first sight.

exubérante - autoritaire - cynique - intelligente - indépendante - confiante - mature - maniaque

◗ bien qu'elle parle l'anglais et le russe aussi bien l'une que l'autre, elle a souvent utilisé un accent russe marqué dans le seul but de parvenir à ses fins. les étrangers ont toujours un côté exotique qui plaît aux américains, et elle l'a bien compris.◗ elle est l'aînée d'une fratrie de cinq enfants. sa plus jeune soeur a aujourd'hui treize ans. ◗ elle est allergique aux fruits de mer, alors si vous voulez la tuer, vous savez quoi faire.◗ elle a toujours été très organisée dans la vie comme dans les études, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle a décidé de se lancer dans l'évenementiel aujourd'hui, parce que les listes et les organisations, c'est son dada.◗ elle n'a pas eu beaucoup de petits amis, et elle n'a été réellement amoureuse qu'une fois. ◗ sa mère est originaire de Southport, c'est la raison pour laquelle, après avoir divorcé avec son mari russe, elle est revenue ici avec deux de ses enfants, qui voulaient eux aussi prendre le large.◗ elle est une vraie cinéphile. plus tard, elle rêve d'avoir une pièce entière remplie de DVDs et d'intégrales de séries. elle a déjà commencé sa collection, et elle est plutôt conséquente.◗ elle aime sortir, mais apprécie aussi une bonne soirée tranquille chez elle devant un bon film avec un plateau-télé.◗ après la mort de son père, elle est retournée en russie et a passé beaucoup de temps à s'occuper de ses frères et soeurs. elle partageait sa vie entre eux, ses cours et son boulot étudiant pour gagner un peu d'argent.◗ elle adore les nouvelles technologies et passe beaucoup de temps sur instagram et twitter◗ elle est une maniaque du rangement et du ménage, vous ne trouverez pas une seule poussière chez lui. sa mère pense que si elle est comme ça, c'est parce qu'elle cherche à combler quelque chose, mais Nastasya lui rigole souvent au nez.◗ elle adore les cuisines italienne et française.◗ elle a beau être très féminine, elle est loin d'être une chochotte. Nastasya, c'est la nana qui va pas hésiter à dire les choses et à mettre les mains dans la graisse pour réparer un vélo.◗ elle ne boit pas d'alcool et ne fume pas, ce genre d'addiction ne lui réussit pas trop. la seule fois où elle s'est pris une cuite, elle s'est retrouvée à chanter des chansons disney sur un pont et à rouler des pelles au miroir de poche de sa poudre◗ elle a toujours un livre sur sa table de chevet. pour elle, quelqu'un qui ne lit pas est quelqu'un qui n'a pas vraiment d'intérêt.

Que représente pour toi cette petite ville qu'est Southport ? Southport, c'est la ville de toutes les surprises, pour moi. Quoi que je fasse, quoi que je dise, cet endroit m'a toujours prouvé que je n'étais pas là par hasard. Quand je suis arrivée ici, j'avoue que je n'étais pas forcément très emballée. Bien que j'ai choisi de suivre ma mère parce que j'avais envie de connaître autre chose que la vie en Russie, j'avais peur que mon pays natal me manque terriblement. J'ai toujours aimé la Russie, l'idée de m'en séparer à temps plein m'a effrayé, une fois dans l'avion qui m'emmenait loin de l'endroit où j'avais toujours vécu. Mes premiers jours à Southport ont été plein d'incertitudes, mais à partir du moment où j'ai commencé à me balader dans le coin, où j'ai découvert la ville et ses habitants, je me suis sentie autant chez moi qu'en Russie, aussi fou que ça puisse paraître. Je n'ai alors plus imaginé quitter Southport. C'est aussi la ville de mes premières belles amitiés, et de mon premier amour. Ce sont des choses qu'on oublie pas. Quand j'ai du quitter cet endroit, à la mort de mon père, pour retrouver la Russie, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps dans l'avion. Quand tout a été réglé, et que j'ai obtenu mon diplôme russe, je ne me suis même pas posé la question. C'était une évidence. Il FALLAIT que je retourne à Southport.. ▷ Comment les habitants te perçoivent-ils ? Je pense que j'ai toujours été quelqu'un de plutôt apprécié dans le coin. Mon caractère plutôt jovial, enthousiaste, m'a aidé à me faire une place dés mes quatorze ans. Je pense que durant mon adolescence, on pouvait facilement me voir comme une petite fille bien élevée : j'étais bonne élève, et faisais l'effort de connaître ceux que je rencontrais, je disais bonjour et merci sans hésitation. Bien sûr, je pense que justement, ça devait en agacer certains, mon côté un peu trop exubérant et enthousiaste. Mais bon, on ne peut pas plaire à tout le monde. Je pense que beaucoup de personnes se souviennent de moi comme la petite russe, ou comme la petite amie de Matthew Bradbery, aussi. Oui, je pense que j'étais assez bien vue, dans l'ensemble, avant mon retour en Russie. Aujourd'hui, je reviens, et je me demande déjà comment on va me traiter. Seront-ils heureux de me voir revenir, distants et froids à cause du temps qui a passé. Je pense que j'aurai droit à un peu des deux. Mais cette fois, je suis là et je resterai. Il n'est plus question de retourner en Russie, je compte bien retrouver ma place dans cette ville qui m'a beaucoup donné et que je considère comme chez moi.. ▷ Où te vois-tu dans 5 ans ? Je ne sais pas encore vraiment. Je sais que j'aimerais continuer dans la voie dans laquelle je suis aujourd'hui. Organisatrice de mariages ou d'événements pour la mairie de Southport, ce serait des jobs vraiment sympas pour moi. En ce qui concerne le reste.. j'aimerais vivre avec quelqu'un que j'aime, peut-être même être mariée. Un enfant dans la foulée, peut-être même, mais j'avoue que mon instinct maternel ne s'est pas encore manifesté, malgré mes vingt-cinq ans. Je suppose que d'ici cinq ans, si je suis installée dans une vie avec quelqu'un avec qui je me sens bien, j'en aurai envie. Tout ce que je veux, c'est une famille soudée et saine, beaucoup d'amour mais aussi beaucoup d'activité. Je ne veux pas rester à rien faire, j'aime ma vie qui bouge, une vie avec des choses à faire et des responsabilités. Une vie où j'aide les gens à aller au bout de leurs projets. Je veux être heureuse, surtout. C'est tout ce que je demande..


what kind of hearts doesn't look back.
Après toutes ces semaines à supporter la mauvaise ambiance de ma maison en Russie, je n'arrive même pas à regretter mon départ. Les divorce entre mes parents n'a pas été de tout repos. Cela faisait déjà quelques années que ça n'allait plus, malgré que nous, leurs enfants, soyons là. Je crois que quelque part, je m'y attendais, et c'est sûrement pour ça que je ne suis pas si triste de les voir se séparer aujourd'hui. Je crois que j'ai bien compris que c'est ce qui pouvait leur arriver de mieux. Mon père avait besoin de son espace, ma mère de retourner chez elle, aux états-unis. Son pays lui a manqué pendant bien trop longtemps. « C'est à toi ma chérie, monte-ça dans ta chambre » me dit ma mère en me tendant un carton. Je le prends et monte les escaliers de notre nouvelle maison. Il y a un petit patio, j'ai toujours rêvé d'en avoir un. J'ai toujours rêvé des états-unis, et je m'étais promis d'y aller un jour. Je ne pensais juste pas que ce serait si tôt. Quand mes parents m'ont donné le choix, il y a quelques mois, j'ai mis quelques semaines à prendre ma décision. Mais elle n'a pas été si compliquée que cela. Je ne sais pas vraiment pourquoi. J'aime la Russie, la culture, l'ambiance. Mais j'avais besoin d'autre chose. A l'école, de toute manière, ce n'était pas comme si j'avais des amis de longue date que je ne voulais pas quitter. J'ai vu la situation comme une bonne occasion de changer d'air. Bien sûr, mes frères et sœurs vont me manquer, mais je rentrerai les voir aussi souvent que je le pourrai. J'ai toujours été beaucoup plus proche de ma mère que de mon père. Je me sentais plus à l'aise à l'idée de la suivre elle, bien que les kilomètres qui me séparent désormais de la Russie me font un peu mal au cœur. Mais c'est la vie. C'est comme ça. De toute manière, on aurait rien pu changer. Mes parents voulaient se séparer, je ne pouvais pas forcer la famille à rester soudée, ça aurait été égoïste de demander à ma mère de rester avec nous, alors que moi-même, j'avais envie de partir. Je sais que l'adaptation à ce nouveau pays ne va pas être facile. Ce n'est pas du tout la même chose, pas la même culture ni les mêmes codes. Je vais avoir plein de choses à apprendre, mais je n'attends que ça. J'ai envie d'aller à l'école, de rencontrer d'autres jeunes de mon âge, et de parfaire mon anglais. J'apprends cette langue depuis que je suis toute petite, mais je sais que je peux largement m'améliorer, notamment au niveau de l'accent. J'espère que les professeurs seront indulgents. Maman m'a dit qu'elle m'aiderait, elle connaît tout le monde ici, c'est là qu'elle a grandi. Elle m'a promis que nous serions bien accueillies et que ses relations ici nous aideraient à faciliter notre arrivée. Plusieurs personnes sont déjà passées depuis ce matin, et ont serré ma mère dans leurs bras. Ça, c'est une chose qu'on ne fait pas en Russie. Je vois bien que les gens sont heureux de la voir revenir, j'espère que je serai aussi bien acceptée qu'elle. Je monte les quelques escaliers qui me mènent à ma nouvelle chambre. Elle est bien plus grande que celle que je partageais avec Anna, ma petite sœur à Oulianovsk. J'ai ça pour moi toute seule, désormais. Mon propre bureau, un grand lit deux places, ma propre penderie. J'ai presque du mal à y croire. C'est une nouvelle vie qui commence pour moi, pour nous. J'espère qu'elle sera à la hauteur de mes attentes.

Assise à l'une des tables de la cafétéria avec quelques amis du lycée, je souris. « C'est bon Tasya, pas la peine de remuer le couteau dans la plaie. » J'envoie un sourire amusé à Nathan, qui est assis en face de moi. Il est un peu en colère, ça se voit dans ses yeux. Je crois qu'il estime, comme quelques autres, que la vie est injuste. Comment puis-je avoir de meilleures notes qu'eux alors qu'à la base, je ne parle même pas leur langue ? « Tu pouvais me demander de t'aider si tu ne comprenais pas. » Je lui lance avec un sourire, avant de mordre dans le sandwich que maman m'a préparé. J'ai toujours été une bonne élève, surtout ici aux états-unis. Je pense que ça vient du fait que je ne veux pas décevoir ma mère. Je sais qu'elle a une bonne réputation et des amis ici, qui n'ont pas vraiment été ravis quand elle est partie en Russie pour se marier avec mon père. J'ai envie qu'ils voient qu'au final, cette absence n'était pas vaine. J'ai envie qu'elle soit fière de moi et que les gens l'aiment toujours à travers moi. J'ai envie qu'on me voit comme une fille bien, la digne fille de ma mère. C'est pour ça que je travaille sérieusement, et que je passe mon temps à faire la polie devant tous les professeurs. Je le fais pour elle et uniquement pour elle. Et puis.. J'aime le lycée. Quand je me lève le matin, je sais pourquoi, et j'en ai envie, de venir ici. J'ai l'impression d'être à ma place. Je ne regrette pas du tout d'avoir suivi ma mère dans son pays natal. Je me sens autant chez moi ici qu'en Russie, aussi fou que cela puisse paraître. J'aime Southport, ses habitants, son ambiance. Annalisea, à ma droite, ricane. Elle aussi trouve que Nathan ne bosse pas assez, de toute manière, alors bon. On est un peu d'accord sur toute la ligne, elle et moi. Alors que je m'apprête à prendre une nouvelle bouchée de mon sandwich, elle me tape dans le coude. Je lève les yeux pour protester, mais avant que j'ai pu ouvrir la bouche, je comprends pourquoi elle a fait ça. À la table d'à côté vient de s'installer Matthew. Je me mords la lèvre. Il a l'air d'être tout seul, pour l'instant. C'est peut-être le moment d'en profiter. Annalisea me regarde avec insistance, elle pense la même chose que moi. Ma gorge se serre et une petite décharge électrique me parcourt quand je me lève et emporte mon déjeuner avec moi. Nathan lève les yeux vers moi, un peu surpris, avant de comprendre lui aussi. « Je peux m'incruster ? » Je fais, avec un sourire, au magnifique Bradbury. Il lève ses yeux clairs vers moi et je suis parcourue d'un frisson. J'ai eu des béguins pour d'autres garçons avant, j'ai même cru être amoureuse, parfois. Mais Matthew, il me fait un effet que je ne connaissais pas. Quand je le regarde, j'ai l'impression qu'il a été fait sur mesure pour moi. Que quelqu'un s'est chargé de le façonner de manière à ce qu'il me plaise à cent pour cent. Mon regard se perd sur sa mâchoire alors qu'il me répond que, bien sûr, je peux m'asseoir. J'installe mes affaires, en face de lui. Je ne sais pas vraiment où tout ça va me mener, nous mener. Je ne crois pas qu'il soit particulièrement réticent à l'idée de passer du temps avec moi. Est-ce que je lui plais comme il me plaît ? Je ne sais pas, mais j'ai envie de lui faire comprendre qu'il y a du potentiel là-dedans. C'est loin d'être mon genre pourtant, de faire ce genre de pas. Mais je ne sais pas, Matthew est différent. « Comment tu vas ? » Je demande innocemment. Je sens le regard d'Annalisea peser sur mon dos. Elle pense que je vais peut-être me défiler, parce que Matthew me fait perdre tous mes moyens. Mais il est hors de question que ce soit le cas. Aujourd'hui, je vais l'inviter à ma fête d'anniversaire, et j'espère qu'il dira oui. Parce que ça pourrait être le début de quelque chose que je désire plus que tout au monde.

La tête plongée dans les mains, je suis affalée dans le canapé de notre maison de Southport. Quand bien même on se dit que ça n'arrivera jamais, combien même on essaie de s'y préparer, le choc est là. Recroquevillée, je laisse les larmes couler le long de mes joues. Je déteste avoir l'air d'une petite fille qui sanglote, mais là, il est impossible qu'il en soit autrement. Maman a posé un verre de limonade sur la table du salon mais rien que de penser à boire quelque chose me donne envie de vomir. Je l'entends en haut qui s'affaire dans ma chambre. Elle est en train de préparer ma valise, tout est arrivé si vite. Je ferme la main sur le coussin que je retiens contre moi, comme si j'essayais de me raccrocher à quelque chose. D'habitude, mon repère, c'est Matthew, mais il est rentré chez lui ce midi, tout comme moi, après notre repas au restaurant italien. Il est censé revenir dans une demi-heure. Je n'ai pas encore eu le courage de lui envoyer un sms ou de lui téléphoner. Je ne sais pas quoi faire. Je ne m'attendais pas à ça, ce n'est pas du tout ce que je prévoyais pour moi. « Ma chérie, est-ce que tu veux emporter tes chaussures de sport ? » me demande Maman, de l'étage. Je lui réponds un oui plutôt faible, à vrai dire ça m'est bien égal, d'emmener mes chaussures de sport ou non. Mon père est mort. Je n'en ai rien à foutre, de mes chaussures de sport. Le cancer l'a foudroyé, littéralement. Il y a un an, il allait bien. Et aujourd'hui, plus rien. Le néant. Comment est-ce possible. Plus tôt dans l'après-midi, j'ai eu ma petite sœur Lana au téléphone, elle est complètement perdue. Je pense qu'ils attendent tous que maman et moi rentrions pour les obsèques, pour vraiment mettre des mots sur la réalité. Je ne sais pas combien de temps je reste là, sur le canapé, complètement hagarde. Mon père est mort. Et ça, ça signifie plein de choses terribles. Je ne les avais pas imaginées si nombreuses, d'ailleurs, jusqu'au moment où je suis rentrée. Et pourtant. Les choses ne vont pas être faciles. Ni pour moi, ni pour les autres. La sonnerie de la porte d'entrée me tire brutalement de ma torpeur, et je me lève pour aller ouvrir. Ce n'est pas mon cerveau qui me porte, mais uniquement mon corps, machinal. J'ouvre la porte et je vois le visage de Matthew se décomposer devant le mien. Il a immédiatement compris. Il sait. Il fonce dans mes bras. Les pleurs redoublement. J'ai peur que ce soit la dernière fois avant un moment que nous nous enlaçons comme ça. J'ai peur de tout. De ce qui va arriver, de ce qui est arrivé et de la vie qui m'attend. J'ai peur de tout perdre, en plus de mon père.

« Félicitations Tasyaaaaaaaa » Lana me saute dans les bras. Malheureusement, elle n'a pas pu venir plus tôt au repas organisé à l'occasion de l'obtention de mon diplôme. Ça y est, je suis enfin prête à entrer dans la vie active, techniquement. Dans la cuisine de ma grand-mère, tout semble si familier... L'odeur de ce qu'elle prépare me donne le tournis. Encore un départ, mais celui-là, je l'ai réellement choisi. J'ai bien cru que cela n'arriverait jamais, et pourtant. Mes deux grosses valises sont devant la porte d'entrée de la maison des Kovalenko, et mes frères et sœurs sont tous attablés devant le dessert, un magnifique gâteau au chocolat comme seule grand-mère sait les faire. Plus tôt, tout le monde m'a offert des cadeaux pour me féliciter, et pour que j'emmène des souvenirs aux USA. Des photos, un parfum, des fringues, des petites babioles. De quoi ne pas me faire oublier ces cinq ans passés auprès des miens en Russie. Cinq ans que je n'ai pas revu les états-unis, et me voilà prête à y retourner. J'aurais aimé rentrer là-bas plus tôt, mais on ne choisit rien, dans la vie, je l'ai appris à mes dépends. Il a d'abord fallu s'occuper des papiers, à la mort de mon père, puis prendre soin de mes frères et sœurs, tous plus jeunes, et pour lesquels je suis devenue une réelle « ancre ». Notre grand-mère maternelle est venue vivre avec nous deux ans après la mort de papa, et sans que je m'en rende compte, cinq ans ont passé. Cinq années pleines de responsabilités, pas franchement drôles, qui m'ont fait passer de l'adolescence à l'âge adulte en une seconde. Mes journées se partageaient entre mes cours à l'université, m'occuper de mes frères et sœurs, et m'énerver contre ma boss, quand je travaillais au café après les cours. « Tu vas nous manquer. » me dit Dimitri, au moment du thé. Ils vont me manquer aussi. Mais nous allons tous partir de notre côté, de toute manière. Aleksei étudie le droit à Moscou, Lana vit avec lui et étudie la littérature anglophone. Dimitri est déjà dans la vie active, il a fait un apprentissage et est devenu électricien pour le compte d'une grande compagnie. Seule reste Anna, qui sera majeure dans un an et qui pour l'instant, est encore à l'école. Elle va rester vivre avec grand-mère, puis elle prendra son envol elle aussi. « Je ne pars pas pour toujours, je viendrai vous voir aussi souvent que possible avec maman. » Je lui dis avec un sourire, en prenant une dernière gorgée de thé. « Bon allez, il est temps d'y aller, sinon je vais rater mon avion. » Je me lève, et les prends tous dans mes bras, un à un. Je leur murmure des conseils, des mots bien réfléchis et leur dit que je leur donnerai des nouvelles dés que je serai arrivée à Southport. Je leur communiquerai mes nouvelles coordonnées pour qu'ils puissent me joindre ou venir me voir quand ils le voudront. Je les aime, ces petits idiots. Dans la voiture qui m'emmène à l'aéroport, je suis partagée entre la tristesse, l'excitation et l'appréhension. Je ne retourne pas aux états-unis par hasard. Maman m'y attend, mais il y a beaucoup d'autres choses là-bas qui auront changé. J'ai peur, quelque part. J'ai eu peur de partir il y a cinq ans et aujourd'hui, j'ai peur de revenir, avec mon diplôme, mon innocence disparue et mon cœur toujours éraflé, plein de souvenirs de cette ville portuaire qui m'a tant donné. Mais il est trop tard pour faire marche arrière, parce que je sais qu'au fond, c'est ce que je veux. Rentrer, et retrouver le bonheur que j'éprouvais là-bas. En espérant qu'il ne m'ai pas totalement glissé entre les doigts.

PSEUDO:
 


Dernière édition par Nastasya Kovalenko le Dim 30 Mar - 13:51, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maona J. Fields
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 1404 points : 1624
célébrité : Sasha Pieterse
crédits : Luna
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 23 Mar - 17:52

Holland
Welcome

_________________
MAONA JAZMINE FIELDS +
underco unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Hawkes
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 571 points : 1594
célébrité : Ash Stymest
crédits : bree♥oche (ava)
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 23 Mar - 17:57

Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastasya Kovalenko
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 377 points : 917
célébrité : holland roden
crédits : clever love
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 23 Mar - 19:31

Merci beaucoup à vous deux   

_________________


what happened to us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maire
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 3280 points : 1809
célébrité : pnj
crédits : (avatar)
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 23 Mar - 19:35

Holland, enfin, courage pour ta fiche, et je croise les doigts pour toi même si d'origine notre lien risque pas d'être très beau.   
sinon bienvenue dans la famille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 23 Mar - 20:12

Bienvenue ici toi! Tu va faire un heureux   
Puis il va nous falloir un lien, parce que Holland quoi   
Revenir en haut Aller en bas
Leonora Barattini
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 2255 points : 966
célébrité : lodovica camello
crédits : moi & tumblr & WILD HUNGER
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Lun 24 Mar - 4:31

Bienvenue !! =)

_________________
If I can't be with you.
I don't wanna be famous, I don't wanna it,if I can't be with you everything I eat's tasteless everything I see don't compare with you Paris, Monaco and Vegas, I'd rather stay with you if I had to choose Baby you're the greatest, and I got everything to lose, and I just want to be with you and I can't ever get enough!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Lun 24 Mar - 6:39

bienvenue parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Lun 24 Mar - 9:36

la belle holland bienvenue ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Lun 24 Mar - 16:18

Ce qu'elle est belle cette fille... *bave* (pas taper, Tyliane)

Je ne la trouvais pas particulièrement jolie au début mais plus je la vois, plus je dois admettre qu'elle a un charme fou et peu commun *_*
Revenir en haut Aller en bas
Nastasya Kovalenko
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 377 points : 917
célébrité : holland roden
crédits : clever love
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Mar 25 Mar - 9:54

oooooooooooooooooooooh   
merci beaucoup à tous, je pense que j'aurai fini ma fiche d'ici mercredi soir, et si je conviens à matthew et au staff, je serai ravie d'avoir tous ces liens que vous évoquez ou proposez, vous êtes tous super accueillants ça fait plaisir   j'ai hâte de rp avec vous et je vais briser cette satanée malédiction !   
theo bienvenue au club, plus ça va plus je trouve holland jolie,
cette fille est une vraie queen  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Mar 25 Mar - 14:01

Bienvenue parmi nous  I love you 
Fais attention à mon frangin, I got my eyes on you   you're everything that I see Arrow  
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Bradbery
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 2212 points : 1204
célébrité : Colton Haynes.
crédits : @Foxyfies. (avatar) Tumblr (gifs)
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Mar 25 Mar - 17:20

La plus belle     
Merci mille fois de tenter ce scénario et j'espère bien que tu seras la bonne  I love you 
Hâte de lire ta fiche, en attendant si tu as une question n'hésite surtout pas, je suis là pour ça    

_________________
     
    We sat and made a list of all the things that we had down the backs of table tops; ticket stubs and your diaries, I read them all one day when loneliness came and you were away. Oh they told me nothing new, but I love to read the words you used.
    Things we Lost in the Fire - BASTILLE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Wilson
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 1811 points : 3574
célébrité : Nina Dobrev
crédits : Dreamy
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Mer 26 Mar - 14:51

Bienvenuuue! ♥

_________________

« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Mer 26 Mar - 17:33

bienvenue parmi nous I love you
excellent choix
Revenir en haut Aller en bas
Christopher A. Livingston
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 2080 points : 2143
célébrité : Chace Crawford
crédits : Ruthless
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 30 Mar - 6:52

Bienvenue parmi nous   

_________________

christopher a. livingston
My Princesses ♥️

byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Lannister
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 3993 points : 2211
célébrité : shailene woodley
crédits : broken wings (avatar)
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 30 Mar - 10:26

Cela fait une une semaine que la fiche est commencé, serait possible d'avoir des nouvelles ?

_________________
you were meant for me and i was meant for you. ✻ it’s not that i can’t live without you; it’s that i don’t want to. there’s a difference. we all make choices in life and i choose you. my heart belongs to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastasya Kovalenko
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 377 points : 917
célébrité : holland roden
crédits : clever love
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 30 Mar - 10:49

Oui, je la finis d'ici ce soir, en ce moment on a beaucoup de boulot à la fac, et avec mes cinq exposés à préparer, j'ai du faire passer mes travaux de groupe avant la fiche de Nastasya    

_________________


what happened to us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Lannister
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 3993 points : 2211
célébrité : shailene woodley
crédits : broken wings (avatar)
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 30 Mar - 14:00

Il nous faut l'avis du créateur du scénario avant de te valider
N'hésites pas à le mpotter pour le prévenir que ta fiche est terminée

_________________
you were meant for me and i was meant for you. ✻ it’s not that i can’t live without you; it’s that i don’t want to. there’s a difference. we all make choices in life and i choose you. my heart belongs to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastasya Kovalenko
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 377 points : 917
célébrité : holland roden
crédits : clever love
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 30 Mar - 14:03

Je me doute bien que l'avis de Matthew est primordial.. Beaucoup de pression !!!  Je lui envoie un mp de ce pas   

_________________


what happened to us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Bradbery
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 2212 points : 1204
célébrité : Colton Haynes.
crédits : @Foxyfies. (avatar) Tumblr (gifs)
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 30 Mar - 14:09

Pas besoin de me MPotter, je surveillais et je lisais au fur et à mesure.
Ta fiche est juste sublime.   
J'approuve ta validation et j'attends notre premier rp avec impatience    

_________________
     
    We sat and made a list of all the things that we had down the backs of table tops; ticket stubs and your diaries, I read them all one day when loneliness came and you were away. Oh they told me nothing new, but I love to read the words you used.
    Things we Lost in the Fire - BASTILLE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonora Barattini
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 2255 points : 966
célébrité : lodovica camello
crédits : moi & tumblr & WILD HUNGER
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 30 Mar - 14:13

Bien et bah je te valide dans ce cas ...
Encore une fois bienvenue !! ;)

_________________
If I can't be with you.
I don't wanna be famous, I don't wanna it,if I can't be with you everything I eat's tasteless everything I see don't compare with you Paris, Monaco and Vegas, I'd rather stay with you if I had to choose Baby you're the greatest, and I got everything to lose, and I just want to be with you and I can't ever get enough!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastasya Kovalenko
avatar
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

messages : 377 points : 917
célébrité : holland roden
crédits : clever love
MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   Dim 30 Mar - 14:13

djfbsdjkfbdskjfbsjkbfqhsgfiqfbsdhflsdffgbs      
je suis trop heureuse alors, et je promets que je ferai de mon mieux pour ne pas te décevoir    merci beaucoup !!!   

_________________


what happened to us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
young and beautiful
“what kind of heart doesn't look back ❤

MessageSujet: Re: nastasya + never let me go again.   

Revenir en haut Aller en bas
 

nastasya + never let me go again.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le sable rouge est comme une mer sans limite qui flambe, muette, affaissée en son lit. | Nastasya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM EST ACTUELLEMENT FERMÉ. :: just the way you are :: someone like you :: feel like home-